27 mars 2015

Serge Bouchard, passages et âges

J'ai assisté vendredi, en compagnie de ma douce, à une conférence de l'anthropologue Serge Bouchard (source de la photo) au Musée de la civilisation de Québec, dédiée à son complice disparu, "passé", Bernard Arcand. Le vecteur de sa communication: passages et âges. Le mammouth laineux est diminué physiquement (il peine à marcher), mais sa voix chaude est toujours aussi envoutante. On ne fait que passer sur cette terre croit-il, insignifiants que nous sommes à l'échelle de l'univers. L'âge nous rattrape et consacre notre état "passé". Il faut l'assumer à défaut de l'accepter. L'anecdote de son périple à New York en chaise roulante, poussée par sa jeune fille, est d'une belle symbolique. Il a aussi sur sa terre des Laurentides qu'il a labourée et entretenue une relève, celle de son fils, solide gaillard dans la trentaine, parce que lui est déjà "passé" à autre chose à cause de son âge, 67 ans maintenant.

Aucun commentaire: